Quels avantages fiscaux pour les propriétaires ?

Selon sa situation, le propriétaire d’une résidence principale peut obtenir des allègements fiscaux. Plusieurs dispositifs ont été mis en place dans le but de favoriser l’achat et la construction d’immobilier en tant que résidence principale. Selon le cas, le propriétaire peut bénéficier d’une réduction ou d’une exonération d’impôt. Toutefois, pour obtenir ces privilèges, il doit se soumettre à certaines clauses.

L’exonération de l’impôt sur la plus-value

Bénéficier d’une exonération d’impôt sur la plus-value figure parmi les avantages fiscaux que peut bénéficier un propriétaire de résidence principale. Ce type de fiscalité lui permet de fuir à tout éventuel paiement d’impôt au cas où il réaliserait une plus-value en vendant le logement. Cette niche fiscale est toujours valable quels que soient le montant de la plus-value et la durée de jouissance du bien. Plusieurs personnes ont pu dégager une meilleure rentabilité avec cette option. Sachez toutefois que cette plus-value devient tout de suite imposable si votre logement est proposé en location. En ce sens, le propriétaire bailleur perd le privilège sur l’exonération d’impôt de la plus-value.

Réduire sa déclaration pour l’ISF

Réduire la valeur du patrimoine déclarée l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) permet aussi de bénéficier d’un allègement fiscal. Cette option est une solution dédiée aux propriétaires qui possèdent un patrimoine important. Cette déclaration étant obligatoire pour ces personnes. Pour cela, il faut se référer à la valeur actuelle sur le marché. Un abattement de 30 % est applicable pour les résidences principales. De ce fait, les propriétaires ne déclarent que les 70 % de la valeur estimative du bien.

Les autres aides financières pour l’achat de résidence principale

Hormis les dispositifs fiscaux, des aides financières relatives à l’achat ou aux travaux de rénovation de résidence principale ont été mises en place par l’État. Il y a, par exemple, le Prêt à Taux Zéro (PTZ). Ce crédit immobilier est accordé aux personnes qui acquièrent des logements neufs en vue d’une résidence principale. Comme son nom l’indique, le PTZ est proposé à taux gratuit. Des clauses relatives aux ressources des acquéreurs sont, pourtant à respecter pour bénéficier de cette aide. Il y a aussi le crédit d’impôt de développement. Ce financement est dédié aux propriétaires qui décident d’effectuer des travaux de rénovation énergétique dans leur résidence principale. Bref, les dispositifs fiscaux et financiers lancés par l’État permettent d’aider les propriétaires et de favoriser l’achat de résidence principale. Quoi qu’il en soit, il convient de consulter régulièrement les actualités immobilières afin de connaître les autres aides à venir.

Bail mobilité : louer votre bien sur une courte durée
Le point en trois questions sur les prêts d’aide à l’accession